Technologies réseaux

Technologies Réseau

D’un point de vu technique, le terme réseau regroupe toutes les technologies matérielles et logicielles qui permettent d’interconnecter les équipements afin qu’ils puissent communiquer. Le terme équipement peut être pris au sens traditionnel, dans lequel on imagine des ordinateurs, tablettes et autres smartphones reliés par un réseau Wi-Fi.
Cependant, il embrasse aujourd’hui une vision bien plus large. Avec l’internet des objets, on parle de réseaux de capteurs. Les équipements sont par exemples, un thermostat intelligent et ses sondes réparties capables de régler la température dans toutes les pièces d’une maison. L’utilisateur peut intervenir à distance sur ce réglage. En automobile, les réseaux de terrain relient les composants du véhicule : injecteurs, allumage, ABS, … afin de réduire la consommation en carburant, limiter les émissions de CO2, et améliorer la sécurité du conducteur. Les métiers des réseaux sont nombreux et se manifestent à différents niveaux techniques. De la mise en place de l’infrastructure matérielle, à la réalisation d’une application utilisateur, il y a différents niveaux d’abstraction. A quasiment chaque niveau correspond un métier et des compétences différentes. Cependant, très souvent, certains postes nécessitent d’en maîtriser plusieurs. Par exemple, un administrateur réseaux peut à de nombreuses reprises être en charge de l’installation, de la maintenance du matériel, mais également de la gestion des profils, des ressources et de la sécurité.

Différences entre un réseau informatique et un réseau de terrain

Les technologies de réseaux informatiques proposent un grand nombre de solutions techniques et algorithmiques pour gérer les échanges de données efficacement. Elles peuvent mobiliser des moyens matériels et calculatoires importants pour optimiser les performances. Les réseaux de terrain, eux sont embarqués dans les systèmes (voitures, trains, avions,…). Ils sont utilisés pour interconnecter les capteurs et actionneurs (carburation, injection…). Ils utilisent les mêmes moyens mais disposent de ressources très amoindries. L’énergie est l’élément primordial à surveiller. Les protocoles des réseaux de terrain sont souvent issus de protocoles plus généraux, que l’on a adapté pour répondre à des spécificités propres à réduire la consommation ou améliorer la fiabilité de communication. Les applications modernes nécessitent d’aménager des passerelles pour passer d’un réseau informatique général (en Wi-Fi, par exemple), à un réseau de terrain (CAN, Flex ou Lin par exemple).

Vous aimez cette page ? Partagez-la avec vos amis

Salaires moyens des métiers Réseaux en France

Salaire moyen pour le top 5 villes de France

Voici par exemple, le salaire moyen pour un ingénieur infrastructure débutant dans 5 grandes villes de France :

Paris : de 28 k€ à 38 k€

Marseille : de 22 k€ à 30 k€

Toulouse : de 21 k€ à 28 k€

Nice : de 21 k€ à 28 k€

Salaire moyen national en France

Ingénieur IVVQ H/F
Vélizy-Villacoublay
18/08/2018
N/A
CDI - temps plein
Titre: Ingénieur IVVQ H/F Contrat: JTFT Profil principal: Activité: Secteur d'activité: Entreprise: Avec près de 3000 collaborateurs en France et p...
Chargé de tests (H/F)
Paris
18/08/2018
N/A
CDI - temps plein
Hotel or Entity ORFEA Siège City PARIS ( 75 ) State Ile de France Region/Country France La société ORFEA est une joint-venture sous convention hôte...
Ingénieur data scientist confirmé H/F
Toulon
18/08/2018
N/A
CDI - temps plein
Informations générales Organisation Naval Group est le leader européen du naval de défense et un acteur majeur dans les énergies marines renouvelab...
Architecte Digital Workplace H/F
Élancourt
18/08/2018
N/A
Saisonnier
Architecte Digital Workplace H/F Airbus Defence and Space Elancourt Airbus Defence and Space est une division du groupe Airbus, née du regroupement...

Les professions des réseaux sont très variées. Cependant, bien qu’ayant une culture technique commune, un administrateur BDD a peu de liens avec un analyste exploitation. Les compétences sont différentes car les objectifs le sont également. Le premier met en place, entretient, et assure la sécurité des bases de données. Dans le second cas, sa mission est de déployer et de veiller au bon fonctionnement de grandes infrastructures serveurs comme un data center par exemple.

Questions fréquentes sur les métiers Réseaux

Si vous envisagez de vous tourner vers les métiers des réseaux, voici quelques réponses aux questions que vous vous posez peut-être. Découvrez quelles sont les formations possibles et les compétences idéales pour devenir ingénieur réseaux et les perspectives d’évolution de cette profession.

Comment devenir un professionnel Réseaux ?

Il existe de nombreuses formations sur les réseaux. Les formations de type bac pro permettent d’accéder à des profils de techniciens réseaux pour la mise en place et le dépannage des infrastructures. Les formations spécialisées de niveau BAC+2 sont intéressantes à plusieurs points de vue. Elles permettent d’acquérir une culture générale en informatique sur le développement, les réseaux et les bases de données, mais également en mathématique, et algorithmie. Ces formations incluent des stages qui permettent un premier contact avec l’entreprise. Elles sont également disponibles en alternance. Enfin, les diplômés niveau BAC+5 contribuent à l’élaboration de nouvelles solutions, et à l’encadrement des équipes. Outre les connaissances spécifiques comme les différentes architectures réseaux, les technologies associées aux architectures réparties. Des cours de méthodologies font parties des enseignements comme les outils de la gestion de projets, le génie logiciel, la démarche qualité…

Quelles compétences faut-il avoir pour travailler sur les Réseaux ?

Malgré les nombreux outils existant pour assister l’ingénieur réseaux dans sa tâche, la mise en oeuvre des infrastructures et des logiciels n’est pas une tâche aisée. Certains problèmes nécessitent beaucoup de méthode et de réflexion pour être réglés. De bonnes connaissances techniques, mais également des compétences pratiques, permettent d’y parvenir, avec une bonne dose de patience. Par exemple, les structures sont souvent hétérogènes en termes de systèmes d’exploitation (MacOS, Windows, Linux,…), il est nécessaire de savoir utiliser les divers outils associés à chaque plateforme (Shell, Bash, Powershell,…). L’ingénieur devra faire preuve d’une rigueur scientifique pour faire face aux nombreux défis. L’évolution constante des normes et législations impose d’avoir un esprit ouvert. Le travail en équipe est un passage obligatoire dans le monde de l’informatique, avoir un bon relationnel est indispensable. De plus, la plupart des documents étant rédigés en langue anglaise, sa maîtrise sera nécessaire.

Combien d’années sont nécessaires avant de devenir un chef d’équipe Réseaux ?

Les perpétuels changements en informatiques induisent l’évolution des compétences. Les métiers des réseaux permettent de continuer à acquérir des qualifications tout au long de sa vie professionnelle. Les premières années renforcent les acquis, et un technicien peut assez rapidement accéder à un poste d’encadrement d’une équipe. Mais le poste de chef de projet nécessite une plus grande expérience de 5 à 10 ans. L’ingénieur devra avoir consolidé des connaissances transversales comme le management ou la gestion de projets, par exemple.

Ressources:

Consultez nos articles sur les Reseaux

 

Les emplois techniques représentent environ 35 % des effectifs du secteur

8 septembre 2017

Tarifs developpeurs freelances

 

example text 2 example text 2 example text 2 example text 2 example text 2 example text 2 example text 2 example text 2

9 septembre 2017

Top 8 des langages les plus remunerateurs pour les developpeurs juniors

example text 3 example text 3 example text 3 example text 3 example text 3 example text 3 example text 3 example text 3

Voir plus
d'articles
Small arrow