CHARGE DE REFERENCEMENT

De très nombreux sites Internet apparaissent chaque jour, et leur audience dépend essentiellement de la qualité de leur référencement sur les moteurs de recherche et sur les annuaires. Le chargé de référencement est l’acteur stratégique qui permet au site d’être bien positionné dans les résultats de recherche, tant par sa place hiérarchique que par sa pertinence. Il peut être indépendant ou conseiller dans une société de service, ou encore directement employé par le client détenteur du site Internet.

Principales missions

  • mise en place des stratégies de référencement :
  • identification des cibles et des concurrents
  • choix des mots clés avec le client
  • établissement de la liste des outils de recherche (annuaires, moteurs de recherche)
  • optimisations du site : intervention technique (programmation/contenu)
  • phase de référencement proprement dite qui se conclut par la vérification de l'enregistrement
  • suivi du référencement et du positionnement, et amélioration au besoin :
  • analyse de trafic
  • suivi du dossier client

Il existe deux grands types de référencement : naturel ou payant, le chargé de référencement intervient généralement sur les deux.


Formation

Cette profession fait intervenir deux champs de compétence : commerce/marketing et techniques informatiques liées à Internet. Il n’existe pas encore de parcours type. Selon sa formation initiale, il faudra compléter ses connaissances dans le second domaine, le plus souvent en interne. Le niveau d’études demandé est souvent d’un minimum bac+2, un bac+4/5 peut être requis.


Compétences professionnelles

  • maîtrise des techniques de référencement sur les moteurs de recherche les plus utilisés : Google, Yahoo, MSN, Voila…
  • connaissances en bases de données et en marketing
  • connaissance des langages de programmation Web (HTML, Javascript, PHP, ASP, PointNet…)
  • expérience dans la création, l’administration et/ou la promotion de sites Internet
  • maîtrise de l'anglais, écrit et oral


Profil

  • rigueur et curiosité
  • bon sens relationnel
  • bonnes qualités rédactionnelles

 

Salaire

Il est très variable selon l’expérience, la taille de la société et le secteur d’activité : de 18 à 40 k€


Évolution professionnelle

Avec l’expérience, le chargé de référencement peut évoluer vers des postes de chef de projet dans l’e-marketing ou devenir consultant à son compte.


La parole aux professionnels

Xavier Demester, chargé de référencement


Xavier Demester est chargé de référencement depuis 2002. Il est actuellement au service d’une entreprise et gère un portefeuille de clients, mais à distance, depuis son domicile.

Qu’est-ce qui vous a attiré vers ce métier ?

La découverte de nouvelles technologies, ça bouge tout le temps ! J’aime trouver de nouvelles astuces pour améliorer le positionnement de mes clients. Tout le contraire de l’expertise comptable à laquelle je me destinais auparavant… Quand Internet s’est généralisé, vers 1997, j’ai monté mon premier site personnel : un annuaire de sites Web généraliste. Celui-ci m’a servi de porte d’entrée pour devenir webmaster et, aujourd’hui, chargé de référencement.

Quelles sont les qualités clés pour ce poste ?

Je suis autodidacte et je dirais que la première condition c’est la passion. Si vous n’êtes pas passionné, vous ne travaillerez pas longtemps dans le domaine car mieux vaut ne pas compter ses heures ! Cette fonction demande aussi beaucoup de rigueur et de réactivité dans le suivi des dossiers clients.

Quels sont les profils les plus prisés des recruteurs ?

Je pense que les employeurs recherchent plutôt des commerciaux, parce que l’aspect relation client est vraiment essentiel. Bien sûr, il faut que le candidat soit également rodé à l’informatique et au Web. Par exemple, il faudrait qu’il ait créé son propre site Web, peu importe le sujet. C’est d’ailleurs ce que je conseillerais à un jeune qui voudrait se lancer : créer son site et chercher à le positionner. Cela lui donnerait une petite expérience qui serait prise en compte par l’employeur potentiel.