DIRECTEUR TECHNIQUE

Le directeur technique a pour mission de gérer les aspects techniques et budgétaires d’un projet en veillant aux risques, aux coûts cachés et aux retours sur investissement. Ainsi, il gère tous les moyens et ressources techniques. Le directeur technique peut travailler dans une entreprise utilisatrice pour laquelle il est garant de la faisabilité technique des projets initiés par le service études. Il peut aussi s’investir chez un prestataire, tel qu’un éditeur de logiciels, où il travaillera en grande partie chez le client en phase avant-vente (support aux commerciaux), en développement et en après-vente avec le suivi des prestations. Le profil de directeur technique est très recherché, mais peu de postes sont offerts : deux par entreprise maximum.

Le directeur technique a pour mission de gérer les aspects techniques et budgétaires d’un projet en veillant aux risques, aux coûts cachés et aux retours sur investissement. Ainsi, il gère tous les moyens et ressources techniques. Le directeur technique peut travailler dans une entreprise utilisatrice pour laquelle il est garant de la faisabilité technique des projets initiés par le service études. Il peut aussi s’investir chez un prestataire, tel qu’un éditeur de logiciels, où il travaillera en grande partie chez le client en phase avant-vente (support aux commerciaux), en développement et en après-vente avec le suivi des prestations. Le profil de directeur technique est très recherché, mais peu de postes sont offerts : deux par entreprise maximum.

Principales missions

  • Définir la stratégie d’innovation de l’entreprise.
  • Participer aux phases d’avant-vente : intervention chez le client, supervision de la phase de rédaction.
  • Manager les phases de déploiement de l’offre : piloter les interventions des prestataires, contrôler les phases de recette, de documentation technique.
  • Représenter l’entreprise lors de salons et colloques.

Formation

Le poste de directeur technique est offert à des bac +4/5 ayant une expérience professionnelle de 6 ans minimum.

  • Bac +5 : école d’ingénieurs, DESS ou DEA informatique
  • Bac +4 : MIAGE, IUP informatique

Compétences professionnelles

  • Avoir une vision pointue de l’ensemble des systèmes d’information et de leur environnement technique.
  • Posséder de bonnes connaissances en technologie Internet.
  • Maîtriser le développement logiciel (langages et méthodes).
  • Connaître les systèmes d’exploitation (Windows, Unix et Linux).
  • Avoir une connaissance en gestion.
  • Détenir une expérience en management.

Profil

  • Sens de l’anticipation
  • Capacités d’adaptation
  • Sens de l’organisation
  • Rigueur
  • Ecoute et pédagogie
  • Force de conviction
  • Aptitude au management
  • Qualités rédactionnelles

Salaire

Le salaire d’un directeur technique varie beaucoup selon le type d’entreprises dans lequel il s’investit, la complexité de sa mission et ses responsabilités. Le salaire d’un débutant commencera dans les 40 k€. Après quelques années d’expérience, la rémunération sera comprise dans une fourchette allant de 50 à 60 k€. Un directeur confirmé peut espérer gagner au-delà de 100 k€, et même atteindre les 130 k€.


Évolution professionnelle

Le directeur technique intervient dans des domaines tellement variés que beaucoup d’opportunités de carrière s’offrent à lui. Il peut rejoindre une direction générale, devenir directeur des systèmes d’information (SI) ou d’un département conseil.

La parole aux professionnels
M.L., responsable technique chez un constructeur automobile

En quoi consiste le métier de directeur technique ?

Notre métier est de nous assurer au quotidien, et dans le long terme, de la pérennité des installations. Nous devons toujours être tournés vers le futur pour ne pas être dépassés par la technologie. Un projet commence avec l’analyse des besoins (cahier des charges) et se finalise avec la mise en service de la solution (cahier de recette). Les étapes intermédiaires concernent la négociation technique et commerciale, la prise de commandes, le suivi des travaux, l’assistance aux travaux et au démarrage.

Quel conseil donneriez-vous à un futur directeur technique ?

Il faut tout d’abord se souvenir que ce métier nécessite des compétences en gestion, en management et en technique. On insiste tellement sur les deux premières qu’il ne faudrait pas délaisser la technique. Je ne suis pas convaincu qu’un gestionnaire, aussi bon soit-il, puisse mener à bien sa mission s’il n’est pas technicien dans l’âme. Certes, il pourra toujours s’entourer d’adjoints techniques, mais il n’empêche qu’il aura du mal à se faire sa propre opinion, à prendre sa propre décision sur les sujets importants.

Comment expliquer la grande disparité des salaires observée dans ce métier ?

Les salaires dépendent de la localisation de l’entreprise : à Paris, ils peuvent être majorés de 30 % par rapport à la province. Les sociétés de services en ingénierie informatique (SSII) ont le vent en poupe car les grandes entreprises ont tendance à se recentrer sur leur cœur de métier, et bien souvent la technique est sous-traitée à des entreprises qui gèrent l’exploitation et/ou l’investissement pour le compte du client. En raison de l’activité importante pour les SSII, les salaires grimpent vite.

 

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Offres d'emploi


Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo