CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D'OUVRAGE

L’assistance à maîtrise d’ouvrage, utilisée initialement dans le secteur du bâtiment, est une notion assez nouvelle pour l’informatique. Le conseil en assistance à maîtrise d’ouvrage a pour mission d’aider une entreprise à faire des choix judicieux en termes de services et de produits pour atteindre ses objectifs lors de changements organisationnels importants. La tâche se complexifie quand il s’agit de respecter des délais, des coûts et de préserver les liens entre la direction générale, les directions métier et les directions projet. Pour que le conseil en assistance à maîtrise d’ouvrage apporte une vraie valeur ajoutée au projet, il se doit de rester neutre et d’être capable d’anticiper les problèmes liés au déploiement de l’outil.

Principales missions

  • Aider l’utilisateur à définir ses besoins métier.
  • Établir les spécifications fonctionnelles.
  • Rédiger le cahier des charges de façon précise.
  • Étudier les réponses selon les critères de budget et de délai.
  • Coordonner et animer les équipes chargées du développement.
  • Superviser la phase de recette, la réalisation des prototypes et des tests.
  • Proposer d’éventuelles modifications d’objectifs ou d’arbitrage en fonction du risque et des résultats.


Formation

Ce poste est offert à des professionnels ayant 10 ans d’expérience dans le domaine technique ou commercial.

  • École de commerce
  • École d’ingénieurs
  • Université


Compétences professionnelles

  • Avoir une importante culture technologique.
  • Posséder une bonne compréhension de l’environnement concurrentiel.
  • Maîtriser les concepts, les notions, les techniques et les méthodes de gestion de projet et de traitement des problématiques fonctionnelles.
  • Connaître MS Access, MS Project et MS Visio est un plus.

Profil

  • Capacités d’analyse
  • Facultés d’écoute et de communication
  • Rigueur
  • Qualités relationnelles
  • Facilité à gérer les conflits


Salaire

Le salaire d’un conseil en assistance à maîtrise d’ouvrage se situe entre 37 et 50 k€. La rémunération moyenne est de 43 k€. Il faut compter sur un écart de rémunération d’environ 10 % entre la province et Paris.

Évolution professionnelle

Le conseil en assistance à maîtrise d’ouvrage pourra évoluer vers un poste de management ou vers des fonctions commerciales dans une SSII ou chez un éditeur de logiciels. Étant spécialiste sur un métier, il pourra aussi vendre son expertise auprès d’une entreprise utilisatrice.


La parole aux professionnels
Richard Nahon, consultant indépendant en assistance à maîtrise d’ouvrage (A2E)


Quel a été votre parcours professionnel ?


J’ai un diplôme d’ingénieur et un DEA en traitement de l’information. J’ai une expérience professionnelle de 30 ans en organisation et stratégie en systèmes d’information. Il y a deux ans, j’ai ouvert mon cabinet-conseil et j’offre des solutions adaptées à la maîtrise d’ouvrage. Je donne également des cours à l’université, ce qui me permet de toujours rester en contact avec les jeunes.


Qu’est-ce qui vous plaît dans le métier de conseil en assistance à maîtrise d’ouvrage ?

J’aime autant la diversification des projets que les projets de changement en tant que tels. Ce qui me plaît aussi c’est le côté relationnel : pouvoir communiquer mon savoir, avoir des échanges permanents, comprendre et acquérir le métier du client, grandir ensemble. Il faut sans cesse se rappeler que l’on n’a pas la science infuse, il est donc important de rester humble et d’aimer travailler.


Quelle compétence faut-il posséder pour exercer correctement ce métier ?

En plus du goût pour le contact, il est important, à mes yeux, de savoir dire non au client, de façon diplomate de surcroît. Il faut savoir remettre en cause, non pas un projet de changement, mais la stratégie ou la manière dont il doit être mis en œuvre.

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Offres d'emploi


Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo