INFORMATIQUE : LES SALAIRES EN HAUSSE

Pour les informaticiens, 2007 s’achève dans un contexte favorable d’augmentation des salaires. Conséquence de la bonne santé du marché de l’emploi informatique, cette hausse des rémunérations se poursuivra en 2008 avec un impact plus important sur les métiers de l’informatique faisant appel à des compétences rares et à un niveau d’études élevé.

Petit état des lieux…

C’est un fait : en 2007, les informaticiens ont été mieux payés ! De meilleurs salaires et des offres d’emploi nombreuses, les métiers du secteur informatique ont sans nul doute bénéficié d’une conjoncture positive. D’ailleurs, si beaucoup d’informaticiens ont pu noter une revalorisation du montant de leur fiche de paye, certains profils évoluant dans un contexte spécifique ont plus particulièrement tiré parti de cette évolution. Les chiffres sont éloquents : en 2007, le salaire à l’embauche pour un analyste programmeur a augmenté de 10,5%* ! Une hausse notable qui place ainsi ce métier en tête du trio ayant connu les plus fortes hausses de salaire cette année ! En seconde place de ce palmarès, les ingénieurs sécurité ont vu leur fiche de paye gonfler de +10%. Les ingénieurs systèmes, tout comme les fonctions d’infogérance, ne sont quant à eux pas en reste avec une progression de plus de 6 %.
Bonne nouvelle pour 2008, la tendance semble se confirmer. Et pour profiter au maximum de ces hausses de salaires, il sera bon de miser sur les compétences en vogue.

Ce qui est rare est cher…

On a coutume de dire que le besoin de main d’œuvre fait en général grimper les prix. Ce principe s’illustre en effet depuis quelques années sur le marché de l’emploi informatique.
D’un côté, la demande de compétences sur des technologies récentes ou rares (J2EE, .Net, Ajax…) augmente. De l’autre, le nombre d’informaticiens disponibles et qualifiés dans ces domaines est inférieur à la demande. Conséquence directe : les salaires grimpent !

L’évolution des profils est une autre des raisons pouvant expliquer la progression des rémunérations. La complexification des langages notamment, a contraint de nombreux métiers à relever le niveau minimal d’études requis à l’embauche. Ainsi, un analyste programmeur sera désormais recruté à Bac +4/5 et non plus Bac + 2/3, et avec de préférence un diplôme MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises). Plus diplômé, un informaticien recruté après cinq années d’études sera donc mieux rémunéré.


Pour 2008, le développement des interfaces riches, des protocoles de communication liés à la téléphonie mobile par exemple et certains secteurs comme la finance, requerront des compétences de plus en plus pointues et des qualifications de haut niveau. Les informaticiens spécialisés dans ces domaines auront donc toutes les raisons de se réjouir et verront leurs salaires grimper en flèche. Pour les autres, une seule stratégie : changer d’entreprise pour se tourner vers les compétences qui feront de vous un mouton à cinq pattes sur le marché du recrutement.

enquete expectra

 

TELECHARGER L'ENQUETE EXPECTRA "SALAIRES DE CADRES EN 2007" (format PDF)

 

*Résultat du baromètre EXPECTRA « Salaires des Cadres ». Enquête fondée sur l’étude de 111 600 fiches de paie dans 5 600 entreprises nationales.


Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo