INGENIEUR QUALITE METHODES

De manière transversale, l’ingénieur qualité méthodes veille au respect de la qualité des produits et des méthodes employées par les différentes équipes projets de son entreprise. Il définit et fait évoluer des procédures dont il suit l’application quotidienne, dans le respect des normes légales et des objectifs qualité de son entreprise (ISO, CMMI…). Le plus souvent, il travaille au sein d’une SSII ou chez un éditeur informatique.

Principales missions

  • Définir les méthodes adaptées aux enjeux et aux objectifs des projets.
  • Réaliser des audits réguliers et élaborer des tests :
  • Pour détecter les produits et les procédures non-conformes;
  • Pour identifier les forces et les faiblesses des processus.
  • Assurer le support rapproché (coaching) des équipes : les informer, les assister et les alerter sur les « problématiques qualité ».
  • Améliorer les processus et les faire certifier par les organismes spécialisés.
  • Superviser le déploiement des nouvelles procédures.
  • Effectuer une veille technologique sur son créneau.


Formation

  • En règle générale, les entreprises recrutent des candidats de niveau bac +4/5 (école d’ingénieurs, master universitaire, école de commerce…) qui justifient d’un parcours réussi en normes et en méthodes. Une expérience dans le développement logiciel peut être requise pour certains postes.


Compétences professionnelles

  • Maîtriser l’assurance qualité : procédures, normes, protocoles d’audits…
  • Savoir manager des équipes, faire appliquer des règles et outils méthodologiques.
  • Avoir de solides connaissances informatiques pour faciliter la communication avec les développeurs et chefs de projets.
  • Parler l’anglais couramment, et éventuellement une troisième langue.

Profil

  • Organisation
  • Rigueur
  • Méthode
  • Esprit d’équipe
  • Sens de la communication
  • Fermeté

Salaire

  • Le salaire d’un junior oscille entre 27 et 30 K€. Un ingénieur qualité méthodes très expérimenté pourra prétendre au double de cette rémunération.

Évolution professionnelle

  • Dans une grande entreprise, il existe plusieurs niveaux de qualité (régional, national, international). L’évolution classique consiste à passer à l’échelon supérieur.

La parole aux professionnels

Patrick Gili, ingénieur qualité méthodes

 

Patrick Gili travaille comme ingénieur qualité méthodes pour le compte de la société de services informatiques Unilog, filiale du groupe international LogicaCMG. Il est le garant du respect des procédures utilisées par les 200 employés de son entreprise dans la région PACA.

Patrick, en quoi consistent vos fonctions ?

Pour que le service final satisfasse le client, il faut mettre en place des procédures qui permettent d’arriver à un niveau constant de qualité. Mon travail consiste donc à auditer, contrôler, améliorer les méthodes et à former le personnel sur les manières de faire. On dit souvent que le métier consiste à écrire ce qu’on fait et faire ce qu’on écrit. Par exemple, je vais expliquer noir sur blanc comment répondre à un appel d’offres, comment suivre la carrière d’un collaborateur… et ainsi de suite pour chaque unité de l’entreprise.

N’est-ce pas délicat de montrer aux professionnels comment travailler ?

Parfois si, ça peut être mal perçu. Les opérationnels n’ont pas toujours envie qu’on leur explique comment faire les choses et dans quel ordre. Il y a des gens qui travaillent de la même manière depuis vingt ans, même si les méthodes ont beaucoup changé depuis. Mon rôle est de les sensibiliser au respect des procédures. Pour cela, il faut être proche des opérationnels et savoir communiquer avec eux. Quand ils ont de bonnes idées, j’en tiens compte et je les transmets à ma direction. Mais effectivement, changer les mentalités prend du temps et demande une certaine délicatesse.

Qu’est ce qui vous plaît le plus dans ce métier ?

J’aime sa rigueur et aussi le fait de rendre le travail des autres plus efficace. Je trouve que cette profession me donne l’opportunité de m’améliorer continuellement. Le zéro défaut n’existe pas, mais on peut s’en approcher en appliquant des méthodes préétablies.