INGENIEUR SECURITE

L’ingénieur sécurité a pour mission de garantir la disponibilité du système d’information et la protection des données. Il y a encore quelques années, la sécurité – confiée aux directeurs des systèmes d’information (DSI) ou aux administrateurs réseau – était peu considérée. Aujourd’hui, le marché connaît une croissance importante et a de belles années devant lui. L’exercice du métier sera différent selon le type d’organisation dans lequel évolue l’ingénieur sécurité : il sera opérationnel s’il est embauché dans une société de services en ingénierie informatique (SSII), alors qu’il sera davantage considéré comme chef de projet s’il évolue en entreprise. Dans les deux cas, l’ingénieur sécurité se doit d’être polyvalent. De plus, une certaine pédagogie pour faire respecter les décisions prises est appréciée.

Principales missions

  • Définir la politique de sécurité de l’entreprise.
  • Mettre en place cette politique.
  • Faire de la veille technologique de façon intensive et régulière.
  • Suggérer des améliorations sur le système en place.
  • Sensibiliser les employés aux enjeux de la sécurité.

Formation

  • Bac +5 : école d’ingénieurs ou diplôme universitaire (Master informatique et réseaux, DESS)


Compétences professionnelles

  • Avoir une connaissance pointue sur les systèmes d’exploitation, les réseaux et la sécurité des systèmes d’information.
  • Maîtriser les techniques de gestion de projet (planning, budget, contrôle de gestion).

Profil

  • Rigueur
  • Bonnes capacités d’anticipation
  • Aisance relationnelle
  • Disponibilité

Salaire

  • Le salaire d’un ingénieur sécurité est en moyenne de 38 k€. Un débutant gagnera environ 35 k€. La rémunération d’un ingénieur sécurité expérimenté se situe aux alentours de 61 k€ et peut atteindre 80 k€.

 

Évolution professionnelle

  • L’ingénieur sécurité peut évoluer vers différentes directions de l’entreprise, et cela d’autant plus facilement qu’il travaille dans une grande organisation. Il peut aussi proposer son expertise en se mettant à son compte en tant que consultant.

 

La parole aux professionnels

Didier Gérard, ingénieur sécurité pour les applications Web chez Telindus

 


Comment qualifieriez-vous le marché de l’emploi pour un ingénieur sécurité ?

La demande est très importante, car les entreprises ont dorénavant pris conscience des risques liés à Internet. En face, l’offre n’est pas si élevée car peu d’écoles forment ce profil. Les ingénieurs en profitent pour changer régulièrement de poste. Le turnover est donc important.


Quel type d’entreprises est-il intéressant d’intégrer ?

Généralement, on commence à travailler dans une SSII pour se faire une expérience intéressante grâce à la diversité des missions. Par la suite, l’ingénieur sécurité va essayer d’intégrer un grand compte, un opérateur. Il aura plus de chance d’évoluer s’il s’investit au sein d’une organisation importante. Accéder directement à une grande entreprise à la sortie de l’école, au poste d’ingénieur sécurité, me semble impossible… à moins de posséder un diplôme supplémentaire tel un master.


Comment se passe une mission type ?

Je travaille en mode projet, sur une durée courte de 15 jours à 1 mois. On commence par une réunion de lancement avec le chef de projet au cours de laquelle on établit le planning. Par la suite, j’interviens chez le client : insertion du matériel dans le LAN (réseau informatique), configuration, tests, cahier de recette et pour finir formation aux utilisateurs. Enfin, une autre équipe prend le relais pour la maintenance. Je reste toujours en contact avec le client pour des diagnostics sur des questions pointues.

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Offres d'emploi


Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo