Un profil atypique, ça se valorise !

Pour une raison ou une autre, vous avez quitté le monde professionnel pendant un temps. Ou vous n'avez jamais fait d'études dans le secteur d'activité vers lequel vous souhaitez évoluer. Ou encore vous décidez sur le tard de changer d'orientation professionnelle. Autant d'éléments qui font de vous un profil atypique. Est-ce rédhibitoire ? Non, à condition de bien mettre en valeur votre candidature.


profil atypiqueAyez du répondant
Un entretien de recrutement, ce n'est jamais une partie de plaisir. Et ça l'est encore moins quand vous présentez un profil qui se distingue des autres candidatures. En bon professionnel des RH, un chargé de recrutement saura vite remarquer des anomalies dans votre CV et votre parcours : des études chaotiques, une ou plusieurs années sabbatiques, une précédente expérience qui semble s'être arrêtée brutalement...
Il ne manquera pas de vous questionner à ce sujet. En conséquence, il convient de bien vous préparer à répondre du tac au tac, même quand les questions posées peuvent paraître blessantes ou provocantes (sur l'âge ou une longue période d'inactivité par exemple).

Voyez le positif en chaque chose
L'histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide, vous connaissez ? Appliquez-la à votre argumentaire de candidature ! Si vous n'avez pas les diplômes requis, montrez que ça ne vous a pas empêché d'acquérir de bonnes expériences professionnelles grâce à vos capacités d'adaptation.

Si vous avez pris une année sabbatique, montrez qu'elle vous a permis d'apprendre une langue ou de renforcer vos qualités relationnelles par le biais d'une association humanitaire... Autant d'exemples qui illustrent bien la nécessité de rassurer votre interlocuteur : oui, vous avez un profil atypique, mais ça ne vous empêche pas de correspondre aux qualités requises pour le poste.

Evitez les considérations trop personnelles
Parfois, un profil atypique est dû à des considérations d'ordre personnel : un rapprochement familial, une longue indisponibilité pour cause de maladie... Dans ce cas, il faut que le recruteur puisse le comprendre sans que vous ayez besoin d'en rajouter.
Il n'est pas un psychologue et vous devez savoir faire preuve de pudeur et de professionnalisme à toute épreuve. Inutile d'en rajouter, au risque de voir s'installer un climat de malaise, un poste s'acquiert au mérite et sur vos compétences, non par compassion ou gentillesse.

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo