Télécoms : trois métiers au top !

3 déboutrois métiers au top Ingénieur réseaux et télécoms


Le travail de l'ingénieur réseaux et télécoms comporte différents aspects : recherche, production, installation, prospection commerciale.
En recherche, il travaille sur la performance des systèmes de communication (téléphonie fixe ou mobile, fibre optique, Internet...). Il est également amené à créer des équipements et des services pour différentes applications.En production, il supervise la fabrication de matériel et manage des équipes.Enfin, il met en place des réseaux de communication dans l'entreprise et les adapte.Si vous choisissez d'œuvrer pour un opérateur ou une SSII, vous pourrez également occuper la fonction d'ingénieur d'affaires et ferez du commercial.Pour exercer le métier d'ingénieur réseaux et télécoms, un Bac +5 est requis (école d'ingénieurs généralistes ou télécoms, Master électronique à l'université...).


Technicien réseaux et télécoms



Le métier de technicien réseaux est accessible à partir du Bac (Bac Pro systèmes électroniques numériques par exemple), d'un Bac +2 (BTS systèmes électroniques, DUT génie électrique et informatique industrielle) voire d'un Bac +3 (Licences professionnelles spécialisées).Tout dépend des missions que vous souhaiterez exercer et de votre expérience.La mission principale du technicien réseau est d'installer les systèmes de communication d'une entreprise, de faire des liens entre l'analogique et le numérique et de gérer la maintenance du réseau informatique.C'est donc avant tout un poste opérationnel, qui exige de maîtriser les systèmes d'exploitation et les langages informatiques.Le métier demande beaucoup de disponibilité, parfois même le week-end ou la nuit, notamment quand la maintenance se fait à distance.


Développeur d'applications mobiles


Concevoir une application, l'adapter à un site web ou l'optimiser à partir d'un cahier des charges bien précis : voilà le travail du développeur d'applications mobiles.Pour ce faire, il doit créer des programmes informatiques en assurant la partie algorithmique et de calcul pour le traitement des données.Au vu des multiples contraintes rencontrées, ce professionnel doit faire de nombreux tests avant de rendre sa copie.Métier de passionné, il peut s'exercer à partir d'un niveau Bac +2 (BTS ou DUT informatique) ou Bac +3. Si vous souhaitez évoluer, l'idéal est de faire un Bac +5 en ingénierie du logiciel, par exemple.Boom des nouvelles technologies oblige, les développeurs les plus recherchés sont ceux qui maîtrisent le plus de plateformes différentes (mobile, tablette...)

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo