Télécoms : d'autres opportunités de croissance à trouver

D'après le dernier rapport annuel du cabinet de conseil Arthur D. Little, les revenus des opérateurs télécoms devraient baisser en Europe d'environ 1,8 % par an jusqu'en 2015.

En effet, avec l'évolution du marché vers le « tout IP » (Internet Protocol), les acteurs tels que Apple, Google ou Skype raflent des parts de marché aux opérateurs de télécommunication et de la télévision payante.

La téléphonie mobile, par exemple, voit notamment ses profits baisser pour ses parties voix et SMS. Face à cette menace, les acteurs des télécoms ont prévu de restructurer leurs coûts (par le partage de réseaux notamment), leur organisation et tablent sur de nouvelles opportunités de croissance, notamment dans l'automobile, l'énergie et les services financiers.

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo