Systèmes embarqués : 5 conseils pour postuler

Valeur sûre du secteur de l'informatique, les systèmes embarqués proposent des métiers variés et des débouchés intéressants. A condition d'avoir toutes les cartes en main au moment de postuler. Suivez le guide.


Quel diplôme ?
Etudes longues ou courtes, spécialisation ou pas, le choix de cursus est vaste pour les étudiants souhaitant travailler à l'avenir dans les systèmes embarqués. Le diplôme le plus courant est celui d'ingénieur (informatique industriel, électronique ou télécoms). D'autres parcours plus spécifiques peuvent aussi plaire à certains employeurs : MC Maintenance des systèmes embarqués de l'automobile, Licence pro Systèmes embarqués et santé, Master Systèmes embarqués et énergie...

postulerQuel poste ?
En fonction du niveau de diplôme, des compétences et de l'expérience, vous pourrez postuler à différents postes : depuis celui de technicien en systèmes embarqués à celui, plus à responsabilités, d'ingénieur systèmes embarqués, en passant par les fonctions de développeur et d'architecte en systèmes embarqués.

Quel CV ?
Pour taper dans l'œil des recruteurs, mieux vaut privilégier le CV par compétences en insistant sur votre expertise dans le domaine des systèmes embarqués : vos connaissances dans les différents langages informatiques et dans les systèmes d'exploitation temps réel...

Quelle entreprise ?
Une fois que vous avez le bon diplôme et le bon profil, reste à déterminer vers quelles entreprises postuler. Dans les vastes domaines de l'informatique et de l'électronique, de nombreuses sociétés et bureaux d'études sont à la recherche de candidats spécialisés en systèmes embarqués. Actuellement, celles qui embauchent le plus se trouvent du côté de la sécurité informatique, de l'aéronautique, de la domotique et du développement durable.

Quels arguments ?
Vous évoluez actuellement dans un contexte favorable, les systèmes embarqués constituant le premier marché de l'informatique et de l'électronique. Votre profil a donc de grandes chances d'être convoité. A vous d'en profiter lors de la phase de recrutement pour négocier de bonnes conditions de travail et de rémunération (entre 30 k€ et 60 k€ selon l'expérience).

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo