Se lancer en freelance dans l'informatique

Après six ans d'expérience dans l'informatique, Christophe Leborgne a créé sa propre entreprise.


Passionné d'informatique, Christophe Leborgne passait des heures adolescent à programmer. Pourtant, au départ, il avait choisi un autre chemin : « Fils d'informaticien, je voulais tout faire sauf de l'informatique ! », ironise-t-il. L'architecture, le bâtiment l'intéressent, il passe alors un diplôme d'ingénieur à l'ESTP (Ecole Spéciale des Travaux Publics, du Bâtiment et de l'Industrie).
Mais très vite, sa passion le rattrape et en 2002 il obtient un DESS Informatique à la faculté d'Aix-Marseille. A partir de 2002, il travaille comme développeur dans de petites SSII avant d'intégrer Altran Technologies, où il travaillera comme chef de projet organisation pour le Technocentre Renault notamment.

C'est un simple coup de fil qui va le faire basculer dans le monde du freelance : « Un ancien client, l'entreprise Assa Abloy Côte Picarde, m'a contacté pour me proposer de revenir en mission chez lui. Altran n'était pas intéressé par ce projet. J'ai finalement démissionné pour rejoindre cette mission et créer une Entreprise Individuelle ! »
C'était en 2008 et depuis, Assa Abloy est resté le client principal de Christophe, une bonne et une mauvaise chose. « Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier et il faut chercher des œufs tout le temps !

Ce client représentait au départ 100 % de mon chiffre d'affaires, ce qui est dangereux car le jour où il n'y a plus de projets, vous n'avez rien pour vous retourner... » D'autant plus que si une Entreprise Individuelle ne requiert ni formalité ni capital de départ, les charges qui tombent au bout d'un an peuvent être importantes. « Ne vous croyez pas riche trop vite ! Sur 84 000 euros de chiffre d'affaires, entre les frais, les charges sociales et les impôts, il faut en retirer la moitié », prévient Christophe.

Au fur et à mesure, il a donc diversifié sa clientèle et même ses activités, en donnant des formations à l'IUT de Laval et au GRETA, et en créant en parallèle une SARL d'édition de logiciels. Mais il ne faut pas tomber dans l'excès inverse : « Au début, on a tendance à accepter toutes les missions. Or, ce n'est pas toujours rentable. Je me souviens d'un projet de maintenance de site en Flash. N'étant pas spécialisé dans le Web, ça m'a pris 4 ou 5 jours pour au final facturer 400 euros... Mon conseil : sachez bien ce que vous vendez et ne vendez que ça ! »

En dehors de sa maîtrise des langages C, C++, Christophe s'est spécialisé dans le langage C# et la plateforme Microsoft .Net. Il travaille principalement en production industrielle, entreprise ou bureau d'études sur des missions de développement et d'audit des systèmes de production.

Ses clients, il les trouve par différents moyens : bouche-à-oreille, Viadeo, réponse à des appels d'offres, et il facture au forfait ou à la journée. « Il est primordial de se dégager du temps pour chercher des missions, anticiper, faire du commercial (se faire connaître, aller chercher le client...), même si ce n'est pas notre métier ! ». Difficile donc de tout avoir... « Avoir son entreprise permet une certaine liberté, reconnaît Christophe, mais nos patrons sont nos clients. »

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo