NAS et SAN, mieux comprendre ces acronymes pour mieux choisir

Vous êtes perdu dans les terminologies de stockage : NAS et SAN ? Voici un récapitulatif qui vous permettra de mieux appréhender ces technologies et ainsi de mieux choisir votre solution.
NAS et SAN, deux acronymes, deux technologies de stockage, dont les différences semblent parfois floues.

NAS et SAN Le NAS (Network-Attached Storage) et le SAN (Storage Area Network), en tant que solutions de stockage, permettent tout deux de sauvegarder et partager des ressources de stockage importantes entre les systèmes de traitement et les utilisateurs.

Leur but : permettre un accès aux données le plus rapide possible, dans la mesure où celles-ci peuvent être partagées entre plusieurs plates-formes, quel que soit le matériel ou le système d'exploitation utilisé.
La grande distinction entre ces deux technologies se base sur leur utilisation. Le NAS est un produit à part entière, situé à mi-chemin entre le serveur d'applications et le système de fichiers, alors que le SAN désigne l'architecture. On parle alors de stockage NAS et réseau SAN, ce dernier étant son propre réseau, puisqu'il connecte l'ensemble des unités de stockage et des serveurs.

Le réseau SAN
Le réseau SAN a été conçu comme un réseau secondaire, entièrement dédié au stockage, permettant ainsi de libérer le réseau premier de l'entreprise des charges induites par le transfert massif de données. Le SAN connecte l'ensemble des unités de stockage et des serveurs afin de résoudre leurs connectivités entre eux.

Lire la suite »

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo