Les 6 façons de ruiner sa carrière

unemployement


Les erreurs arrivent même aux meilleurs. Elles n'ont pas toujours des conséquences importantes, mais peuvent parfois provoquer un « accroc » dans une carrière. Debra AUERBACH* rédactrice chez CareerBuilder US rapporte :

« Lors d'un précédent emploi, j'ai travaillé avec une cliente cauchemardesque. Les membres de mon équipe et moi-même transmettions souvent ses emails odieux les uns aux autres, en commentant son ignominie. Après un email particulièrement corsé de la dite cliente, mon collègue a accidentellement répondu à tous au lieu de transférer l'email, laissant ainsi à la cliente l'opportunité de savoir ce qu'il pensait exactement d'elle. Inutile de dire que notre direction ne fut pas ravie et que mon collègue a finalement été démis de ce dossier. »
Dans son livre, « Reply All...And Other Ways To Tank Your Career», Richie FRIEMAN fournit un guide pour contourner les erreurs qui malmènent une carrière en expliquant comment mettre en avant ses atouts lors d'une recherche d'emploi ou lorsque l'on est en poste.
Voici d'après ce livre six exemples de situations ou d'attitudes qui pourraient mettre à mal votre carrière mais aussi comment éviter de devenir la victime de ses erreurs.

Bien qu'arriver en retard à certaines occasions puisse paraitre « stylé », l'entretien ne fait pas partie de la liste ! En effet la première impression d'un recruteur sera négative à votre égard si vous n'avez pas été en mesure d'arriver à l'heure.

Comme le dit Richie FRIEMAN,« Les employeurs n'engagent pas quelqu'un qui pense que quelques minutes de retard reste acceptable. » Ce dernier suggère (si vous habitez loin) de partir plus tôt pour éviter les soucis de circulation ou de transport public. «Mon train a été retardé est une excuse d'étudiant et vous ne serez pas pris au sérieux » dit-il. « N'oubliez pas que vous n'êtes pas seul à postuler et quand viendra votre tour, ce sont les détails qui feront la différence.»

#2 Arriver en retard à l'entretien

Il est fréquent (et même souhaitable) d'avoir toutes les compétences et qualifications requises lorsque l'on postule à une offre d'emploi. Cela permet de partir confiant pour l'entretien, ce qui n'est pas une mauvaise chose. Mais avoir trop confiance en soi peut se retourner contre vous. Richie FRIEMAN souligne : « L'une des plus grandes erreurs que vous pouvez faire lors d'un entretien d'embauche est de croire que vous avez déjà le poste... Certes, vous pouvez être le plus intelligent, la personne la plus adaptée, la plus dynamique du monde, vous ne devez cependant pas agir comme si tout était joué car le recruteur le remarquera ! Je peux vous garantir qu'agir ainsi sera perçu comme ennuyeux au mieux, et au pire condescendant.»


#3 Ne pas être disponible pour votre n+1

Si votre patron vous demande de l'aide, vous devez accepter (et avec enthousiasme), sauf si vous avez une raison légitime et importante de refuser. Comme le note Richie FRIEMAN, refuser de rester tard pour aider parce que vous partez au sport ne passera pas très bien... D'ailleurs, rester disponible est particulièrement important lorsque l'on débute un nouvel emploi. « Dans un nouveau poste il faut accepter une certaine flexibilité, dire à son patron qu'on ne peut pas aider revient à crier haut et fort que l'on ne souhaite pas s'impliquer dans l'entreprise» dit-il. « Certes, vous n'êtes pas corvéable à souhait mais il faut savoir jauger les priorités. »


#4 Avoir un langage trop familier au bureau

Il y a des moments où vous êtes frustré et où vous voudriez dire à votre chef ce que vous avez sur le cœur. Il y en a d'autres où vous pensez que vos collègues apprécieraient cette dernière blague, quoique légèrement vulgaire, que vous avez entendu la veille. Accordez-vous une faveur et abstenez-vous de tout langage potentiellement offensant dans un cadre professionnel. Richie FRIEMAN conseille : « Ne vous méprenez pas, à de nombreuses occasions vous ne supporterez plus un de vos collègues, les esprits s'échaufferont pour une raison ou une autre et vous aurez, lors d'un débat houleux, une furieuse envie de jurer comme personne à son encontre. Mais...vous ne pouvez pas. Lorsque vous vous emportez, cela relève d'un manque de professionnalisme et de maîtrise de soi. Certains mots peuvent dépasser votre pensée et être perçus d'une manière très offensante. Si vous devez exploser, faites-le en privé, avec une personne de confiance que cela ne dérange pas, ou quand vous êtes seul et assez loin des autres. »


#5 Le scénario tant redouté du "répondre à tous"

C'est lorsque l'on est la personne qui vient juste de « répondre à tous » à l'email de votre collègue, ou de votre responsable, et dont le contenu n'était pas très professionnel...
« Un email embarrassant est généralement le résultat d'une réaction rapide, irréfléchie, lorsque l'on a besoin d'évacuer. On traine généralement ce type de courriels comme des boulets, surtout lorsque vient le temps des recommandations et que votre employeur potentiel contacte un précédent employeur pour mieux vous connaître... »


« Cependant inutile de déserter le bureau, de changer de nom ou de pays pour autant ! Il y a un moyen de sauver la situation, » affirme Richie FRIEMAN. « La seule façon de surmonter tout ça est de traverser l'orage en restant digne et honnête, accepter le blâme et attendre. Votre supérieur respectera plus votre honnêteté que votre capacité à vous en sortir ou à étouffer l'affaire. Restez clair, simple et ne vous attardez pas sur les détails. »


#6 Systématiquement annuler vos réunions

Il y aura toujours des moments où vous aurez besoin d'annuler ou de re-planifier des réunions. Et vous aurez, vous aussi, des réunions annulées. Ce sont des choses qui arrivent, tout le monde est surchargé, c'est la nature même de l'entreprise. Mais attention à ne pas devenir un récidiviste, parce que cela peut refléter une mauvaise image de vous. Même si vous n'avez pas encore basculé dans cette catégorie, vous n'êtes pas sorti d'affaire.

Conseil : «Quand vous annulez, assurez-vous que les autres parties en sachent la raison et qu'elle soit vraiment excusable pour leur avoir fait perdre leur temps».

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo