La croissance du BYOD ralentie par les préoccupations de sécurité

La sécurité des informations est la préoccupation majeure des sociétés dans le choix de l'implantation du Bring Your Own Device. C'est ce que révèle l'étude Oracle European BYOD menée par Oracle auprès de 700 responsables d'entreprises européennes.

BYOD et sécuritéDans de nombreuses régions, les entreprises résistent à l'utilisation par les salariés des appareils personnels à des fins professionnelles. La percée du BYOD est ainsi ralentie en raison de préoccupations concernant la sécurité des données professionnelles sur les appareils, l'identité des utilisateurs et la sécurité des applications. 45% des répondants se disent très préoccupés par la sécurité des appareils, 53% par la sécurité des applications et 63% par la sécurité des données.

Au total, près de la moitié des entreprises (44%) n'apprécient pas le BYOD ou ne l'autorisent que dans des circonstances exceptionnelles. Et tous les salariés ne sont pas logés à la même enseigne. 29% des entreprises restreignent l'usage du BYOD aux cadres supérieurs. 22% interdisent totalement le stockage de données ou d'informations sur des appareils BYOD et 20% n'ont à ce jour défini aucune règle. Alors que les Pays Nordiques et la zone Allemagne/Suisse sont les leaders au niveau de l'approche globale du BYOD, la France est encore en phase d'apprentissage.

Les entreprises ayant sauté le pas du BYOD sont aujourd'hui capables d'exploiter beaucoup mieux tous les avantages de cette tendance, tels que la diminution des coûts informatiques ou l'augmentation de la productivité des utilisateurs.

Lire la suite »

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo