Interview Steria : « Nous avons triplé nos effectifs de travailleurs en situation de handicap entre 2008 et 2011 »

Steria, l'une des plus importantes sociétés de services en ingénierie INFORMATIQUE, recrute plus de 1 500 personnes en moyenne par an, dont des personnes handicapées. Entretien avec Emmanuelle Pays, Directrice Développement RH & Diversité.



Parlez-nous de Steria.
Steria est une société de services INFORMATIQUES créée en 1969 et présente dans 16 pays. En France, où se trouve son siège historique, Steria compte 6 000 collaborateurs. Nos activités s'articulent autour du conseil, de l'intégration de systèmes d'information et de l'infogérance, jusqu'à la mise en œuvre de solutions. Notre modèle d'entreprise est assez singulier, dans le sens où nos salariés détiennent 20 % du capital.

C'est la Semaine pour l'Emploi des Personnes Handicapées, y participez-vous ?
Oui, nous avons mis en place des actions de sensibilisation, comme des jeux/quizz qui tournent sur tous les sites de Steria, parachevées par le « One Day Challenge », journée de solidarité qui a lieu dans tous les pays du groupe.

Expliquez-nous votre politique en matière de handicap.
En 2008, nous avons signé une convention avec l'Agefiph, qui a mené notamment à la création d'une Mission handicap. Fin 2011, nous avons accéléré notre politique volontariste en signant un accord sur trois ans. Cet accord porte sur trois axes principaux : le recrutement de personnes en situation de handicap, le maintien dans l'emploi et les actions de sous-traitance avec le secteur protégé.

Comment cela se traduit-il concrètement ?
Nous avons triplé nos effectifs de travailleurs en situation de handicap entre 2008 et 2011, et 75 personnes supplémentaires devraient être embauchées sur les trois prochaines années. Par ailleurs, nous avons mis en place plusieurs dispositifs : entretien annuel spécifique afin de vérifier certains éléments (adaptation de poste, formations, etc.), Chèques Emploi Service, accompagnement administratif et médical avec des jours de congés supplémentaires... Une hotline dédiée aux questions du handicap est également ouverte à tous nos collaborateurs et ayants-droits.

Quelles problématiques restent à résoudre ?
La principale problématique concerne le niveau de qualification des personnes handicapées, pour 80 % inférieur au Bac. Or, en informatique, nous recrutons surtout des profils entre Bac +2 et Bac +5. En 2010, Steria a été à l'initiative d'un dispositif permettant d'adapter des formations existantes et de les faire reconnaître par la branche. Renforcer les actions de reconversion, de tutorat, travailler plus en amont avec nos écoles partenaires pour développer des passerelles spécifiques font partie de nos objectifs.

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo