Interview Jacques Bonifay: Président Transatel et MVNO Europe

L'École Multimédia

Bonjour Monsieur Bonifay, quel est votre poste au sein de Transatel ? (une présentation de vous, votre fonction, vos principales missions ...)

Je suis Président du Directoire de Transatel, et co-fondateur de la société. A ce titre, je suis responsable de la direction générale de l'entreprise, ainsi que des relations avec les actionnaires.

Pouvez-vous également me parler de votre poste de Président des MVNO Europe, que cela implique t-il ?

MVNO Europe est une association créée en 2012 pour représenter les intérêts des MVNOs (Mobile Virtual Network Operators) qui opèrent dans le marché des télécommunications mobiles en Europe et qui négocient des prix de gros auprès des opérateurs de réseaux mobiles, ou MNOs (Mobile Network Operators) : http://mvnoeurope.eu/. Les MVNOs représentent 10 à 15% de l'activité mobile en Europe.
Mon rôle est de représenter l'association auprès de 3 instances : la Commission européenne (l'exécutif européen), le Parlement européen (et plus particulièrement les parlementaires en charge de réfléchir à l'évolution des télécommunications en Europe), et le BEREC (ou régulateur européen des télécoms).
Je suis également Président de l'association française Alternative Mobile pour laquelle je fais le même travail de représentation, auprès des mêmes instances à l'échelon national : Bercy, l'Autorité de la concurrence, et l'ARCEP (Autorité de régulation des télécommunications).

Quel a été votre parcours brièvement ?
Avant tout, je suis un ingénieur (diplômé de l'ENSERG/INPG à Grenoble et MBA de l'INSEAD). J'ai commencé dans la technique dans le développement des calculateurs de bord de satellites. J'ai toujours un goût pour la technologie, et je recrute des profils similaires. J'ai complété mon parcours par une expérience dans le cabinet en stratégie McKinsey & Co. en tant que consultant. Par la suite, je suis retourné dans l'industrie chez Alcatel en tant que Directeur Stratégie de l'une des divisions. J'avoue avoir été déçu du fonctionnement très politique des grands groupes et ai aussi quitté Alcatel pour fonder Transatel avec mon associé Bertrand Salomon que j'avais rencontré lors de mon année à l'INSEAD. Je cherche à étoffer mes équipes d'ingénieurs alliant qualités techniques, sens de la rigueur et esprit d'équipe.

Depuis quand l'entreprise Transatel existe-t-elle ?  Nombre de personnes dans l'entreprise ? Quels sont les services proposés par Transatel ?
La société a 15 ans d'existence et nous comptons près de 160 salariés de 19 nationalités différentes. Nous fournissons des services mobiles aux opérateurs (activité de MVNE/ MVNA, de Machine-to-machine et de connectivité embarquée) et aux utilisateurs (activité de MVNO). Nous couvrons donc toutes les expressions de la connectivité de la téléphonie mobile à l'internet des objets.
Nous avons développé une plateforme technique (plusieurs fois primée) et des services associés permettant à tout acteur économique, même s'il n'est pas opérateur télécom, de proposer des services mobiles.
Notre dernier projet en date est mondial : une carte SIM universelle pour tablettes et PC. Nous travaillons avec les plus grands fabricants d'électronique grand public, pour que cette carte SIM soit installée dans les PC et tablettes au point de fabrication. Transatel réalise déjà 70% de son chiffre d'affaires à l'étranger et cela ne devrait que croître encore dans les prochaines années.

Quel est le fonctionnement de Transatel ? Comment est organisée l'entreprise ? Comment sont structurés les principaux départements ?
Transatel se veut proche de ses collaborateurs et s'organise autour de peu de strates hiérarchiques.
Ce fonctionnement permet de favoriser communication, réactivité et bonne visibilité stratégique. De manière plus générale, chaque Business Unit est rattachée à moi-même et s'organise autour d'un Responsable dédié ; la DSI travaille de manière matricielle pour répondre aux besoins de l'ensemble du business.

Quels sont les profils recherchés par Transatel ? Quel est le niveau d'expérience exigé ?  Un parcours ou une expérience particulière est-il demandé aux candidats ?
Transatel recrute sur l'ensemble de ses fonctions, aussi bien techniques que commerciales ou supports. Les principaux besoin se regroupent autour de profils IT & Télécoms (Développeurs, Chefs de projet, Architectes...) et commerciaux (Business Developers, Chefs de Produits Business, Ingénieurs Avant-vente).

Quel est le process de recrutement ? Combien de personnes font parties du département RH ?
L'équipe RH est composée de 4 personnes, dont 3 expérimentées sur les aspects recrutement.
Le process est le suivant : premier entretien avec la RH et un opérationnel, deuxième entretien avec un n+2 ou un membre de l'équipe concernée, éventuellement un troisième entretien avec le CEO.
Le process de recrutement est optimisé en termes de timing afin de pouvoir rapidement aboutir à une conclusion. La RH reste au contact des candidats pour les informer de l'avancée de la candidature et en phase ultime de présenter l'offre de collaboration.

Combien de personnes sont recrutées tous les ans ?
Nous recrutons (tous contrats confondus), plus de 50 personnes par an.

Plus d'infos sur www.transatel.com

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo