Ingénieurs IT : quelles formations pour le Big Data ?

4,4 millions d'emplois créés d'ici à 2015. C'est ce que prévoit le cabinet Gartner pour le secteur du Big Data, en pleine expansion. Avec, à la clé, de nouveaux métiers et de nouvelles formations.



Big Data En école d'ingénieurs
Vous avez obtenu le titre d'ingénieur et vous souhaitez vous spécialiser ? Incontournable, le Mastère spécialisé BGD (Big data et Gestion de Données massives) de Télécom ParisTech, pionnier de l'enseignement du Big Data en France. Au programme : gestion et analyse de données, maîtrise des technologies et des algorithmes, business... De la théorie mais également de la pratique avec des TD, des mises en situation et un projet "fil rouge" (tutoré) sur l'année. La formation idéale pour devenir Data Scientist. Si vous êtes ingénieur déjà en poste ou en reconversion, l'école prépare aussi à un Certificat d'Etude Spécialisé Data-Scientist. Autre formation récente, celle, commune, proposée par l'Ensimag (Grenoble INP) et l'EMSI Grenoble (Grenoble Ecole de Management) : cinq mois de cours et dix mois de mission en entreprise ciblés systèmes distribués et architectures de types cloud, large scale data management, web des données et web semantic... Ici, vous acquerrez une double compétence technique/business avec une dimension managériale. De son côté, l'EPITA offre plusieurs majeures spécialisées Big Data : Sciences Cognitives et Informatique Avancée (SCIA), Multimédia et Technologies de l'Information (MTI), Télécommunications (ITCOM), Systèmes d'Information et Génie Logiciel (SIGL)...

En école de commerce
Destiné aux étudiants de MBA, le cursus Big Data et Business Analytics de HEC s'affiche comme le premier cursus européen en Business Analytics dans une business school. En partenariat avec IBM, il prépare de futurs dirigeants et des consultants à l'analyse et l'interprétation de données (accroître les ventes en ligne, prévoir les tendances d'achat, mesurer l'impact des campagnes de promotion...) pour faciliter la prise de décision et l'innovation. Objectifs assez comparables pour la Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l'ESSEC, qui a misé sur la transversalité avec un enseignement à la fois technique et managérial. Sa première promotion, composée pour moitié d'élèves ingénieurs, a été ouverte à la rentrée 2014 et prépare notamment au métier de Digital Architect.

En école de statistiques
L'Ensai (Ecole nationale de la statistique et de l'analyse de l'information) propose en dernière année de son cursus ingénieur une spécialisation « Statistique et ingénierie des données » pour être directement opérationnel sur le marché du travail. Depuis octobre 2013, l'ENSAE Paris Tech (Ecole Nationale de la Statistique et de l'Administration Economique), l'autre grande école de statistiques, propose de son côté une filière Data Science à partir de Bac +3. Trois modules (statistique et apprentissage, marketing quantitatif/aide à la décision et économie/sociologie quantitative) pour des débouchés dans les métiers de conseil ou de recherche.

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Offres d'emploi


Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo