GFI: « 70 à 75 % de nos candidats sont des profils expérimentés »

Gfi Informatique recrute 1 000 à 1 300 personnes par an, dont de nombreux profils expérimentés. Isabelle Néri, Responsable Recrutement Groupe chez Gfi, nous en dit plus.




Parlez-nous de Gfi Informatique.
Gfi Informatique est un acteur européen de services informatiques à valeur ajoutée. 74% de nos activités concernent les services dont 54 % en conception et management des systèmes d'information et 20 % en architecture systèmes et réseaux. Nous avons également une activité d'édition de logiciels, de conseil en organisation et assistance à maîtrise d'ouvrage et une activité d'intégration de progiciels de gestion. Nous comptons 8 700 collaborateurs, dont 6 500 en France avec 16 implantations, 50 % de nos effectifs se trouvant en Ile-de-France. Nous avons des filiales au Maroc, en Espagne, au Portugal, au Luxembourg, en Belgique et en Suisse. 75 % de nos clients font partie du CAC 40, comme France Télécom ou BNP Paribas, dans six secteurs : Banque-Finance-Assurance, Public, Télécom-Média- Entertainment, Industrie-Distribution, Transports-Services et Energie-Utilities-Chemicals.

Recrutez-vous beaucoup de profils expérimentés ?
En 2012, 70 à 75 % des 1 300 candidats que nous prévoyons de recruter sont des profils expérimentés (à partir de deux ans d'expérience en dehors des stages), 25 % étant des stagiaires, des jeunes en alternance ou des jeunes diplômés. Par ailleurs, 50 % de nos effectifs ont plus de dix ans d'expérience.

Quels types de postes sont concernés ?
Tous : ingénieurs études et développement, architecte/consultant/chef de projet, ingénieurs systèmes et réseaux, ingénieurs d'affaires...

Est-il difficile de recruter des profils expérimentés ?
Il est certain que c'est plus compliqué que pour les profils juniors. Il y a une vraie pénurie d'experts sur certaines compétences. Par exemple, des architectes avec dix ans d'expérience maîtrisant Java/J2EE ou .net, des consultants ERP (SAP, Oracle, SIRH, Sage..) ou des administrateurs système UNIX... Mais la véritable problématique est la concurrence sur le marché du travail. Notre stabilité, la fidélité de nos clients, nos avancées sur la diversification de nos offres et métiers et sur les dernières technologies, ainsi que notre politique de formation et d'évolution de carrière, sont des arguments forts qui nous permettent d'attirer les candidats.

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo