Entretien avec Philippe Baconnet, Responsable de la mission handicap chez Sopra Group

Sopra Group est l'un des acteurs majeurs du conseil en technologies, de l'intégration de systèmes et de l'édition de logiciels en Europe. Le groupe recrute 2 500 personnes par an. Entretien avec Philippe Baconnet, Responsable de la mission handicap.


Expliquez-nous votre politique d'emploi en direction des personnes handicapées.
Sopra Group et handicapNous avons signé un premier accord d'entreprise fin 2011 qui est entré en vigueur 2012. C'est un accord ambitieux comportant cinq axes : un axe recrutement, avec pour objectif d'accueillir au moins 45 personnes handicapées en CDI d'ici fin 2014 ; un axe maintien dans l'emploi avec la mise en œuvre de compensations techniques et/ou organisationnelles ; un axe sensibilisation, qui consiste notamment à mener des actions auprès des équipes RH et des managers ; un quatrième axe ciblé sur la sous-traitance d'activités par le secteur protégé, avec la volonté de doubler le chiffre d'affaires.
Enfin, le dernier axe porte sur le mécénat financier ou technologique de projets innovants. Sur ce point, nous travaillons sur deux projets : la plateforme de visioconférence Tadeo destinée aux personnes ayant des déficiences auditives, et le tout nouveau projet AUREVI, pour faciliter les déplacements de personnes déficientes visuelles à l'aide de lunettes à réalité augmentée.

Quelles sont vos principales difficultés ?
Au niveau national, 20 % des personnes handicapées ont un niveau de formation égal ou supérieur au Bac. La représentation des étudiants handicapés est donc encore trop faible dans l'enseignement supérieur.
Or nous recrutons essentiellement des diplômés Bac +5 scientifiques et écoles de commerce : ingénieurs d'études et développement, architectes SI, consultants ERP, chefs de projet... Il nous faut donc trouver des solutions pour augmenter le nombre de recrutements de personnes en situation de handicap.

Quels moyens utilisez-vous pour remédier à ce problème ?
En partenariat avec Pôle Emploi et l'Agefiph, nous avons adapté nos parcours de reconversion à nos métiers de diplômés Bac +5 scientifiques aux personnes en situation de handicap.

Par ailleurs, nous avons décidé d'intervenir plus en amont pour tenter de faciliter l'accès à l'enseignement supérieur avec :
- Le financement de moyens de compensation pour des élèves ingénieurs avec, par exemple, la prise en charge d'une prestation de Langage Parlé Complété pour un étudiant ayant une déficience auditive profonde,
- L'accueil d'alternants préparant un diplôme scientifique de l'enseignement supérieur,
- Un projet innovant destiné aux lycéens handicapés. En partenariat avec l'ADAPT, nous avons lancé récemment un parcours « Handitutorat Sopra Group ». Le principe : des étudiants d'écoles d'ingénieurs apportent toute l'année un soutien scolaire aux lycéens handicapés pour leur faciliter l'accès aux études supérieures. Des managers de Sopra Group conseillent les étudiants ingénieurs dans le management du handicap.

Vos objectifs pour 2014 ?
Nous allons intensifier les parcours de reconversion, accueillir plus d'alternants et poursuivre les projets destinés à faciliter l'accès à l'enseignement supérieur des lycéens handicapés. Nous entendons également poursuivre nos campagnes de sensibilisation et de formation en interne, condition du succès de tous ces projets.

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo