De nombreuses opportunités dans l'e-santé

De nombreuses opportunités dans l'e-santé

Data sciences, objets connectés, ou encore réalité virtuelle, l'e-santé connaît une forme olympique ! De nombreuses opportunités sont offertes : une bonne raison d'y travailler !

En 2014, 28 000 personnes à 38 000 personnes travaillaient dans le secteur de l'e-santé. Un marché estimé à 2,7 milliards d'euros et qui n'est pas prêt de s'arrêter : le cabinet Xerfi prévoit une progression de 4 à 7 % d'ici 2017.

Quelles sont les applications ?

L'e-santé pourrait se définir par un écosystème gravitant autour de la santé, notamment de la santé à distance : diagnostics/examens à distance, mais aussi objets connectés, applications diverses et variées (fitness, prise de rendez-vous médicaux...), bâtiment connecté, prothèses imprimables en 3D, etc. Parmi les applications de télésanté les plus connues :

- Doctolib pour prendre des rendez-vous sur Internet, qui comptabilise déjà 2 000 internautes en Europe et prévoit de recruter une soixantaine de personnes en France d'ici la fin 2016 : commerciaux, développeurs, managers...

- Citons également son concurrent direct, MonDocteur. La start-up propose une quarantaine de postes actuellement, principalement de commerciaux.

- D'autres start-ups comme Carenity (communautés de patients) et Withings (objets connectés) sont également prometteuses.

Quels sont les profils recherchés ?

En dehors des start-ups, qui fleurissent dans le secteur de l'e-santé et recrutent des profils commerciaux chargés de gagner des marchés et des développeurs dotés d'un solide bagage mathématique, certains grands groupes (Google, Sanofi...) se focalisent sur des compétences purement digitales : Data Scientists, Chief Data Officers, responsables cloud...

De nombreux profils digitaux sont concernés : CDO, expert sécurité, profils business... Vous avez de la bouteille ? Pas de problème, les entreprises sont friandes de profils managériaux pour évaluer et atteindre des résultats, et encadrer des équipes.

La vente en ligne n'est pas le seul débouché, il faudra compter sur des applications scientifiques innovantes, pour traiter certaines maladies notamment. Aussi, les scientifiques purs sont les bienvenus !

Théoriquement, sachez que vous pouvez cibler toutes les régions de France, et même l'étranger. Les besoins sont partout. Certaines statistiques montrent tout de même que l'Aquitaine s'avère particulièrement attractive pour l'e-santé puisque 50 % des effectifs de la filière nationale y sont concentrés.

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo