CYOD : le vrai débat pour travailler autrement ?

Sécurité des données, normes de confidentialité, problématiques juridiques, le Bring Your Own Device (BYOD) a, dès son apparition dans les entreprises, mis les organisations face à de nombreux obstacles de mise en œuvre. Qu'en est-il du Choose Your Own Device (CYOD) ? Va-t-il permettre aux entreprises de se poser les bonnes questions ? Le vrai enjeu ne résiderait-il pas plutôt dans l'utilisation de la data et non dans les usages mobiles ?

CYOD Selon une récente étude Markess International, 43% des organisations privées et publiques mènent ou ont déjà réalisé de la virtualisation des postes de travail. D'ici 2015, 77% des entreprises prévoient de déployer une nouvelle génération de terminaux mobiles afin de compléter ou remplacer l'environnement de travail actuel.

Il y a donc un réel engouement pour le déploiement des appareils mobiles dans l'entreprise, mais pas dans n'importe quelles conditions. Les DSI restent encore aujourd'hui très prudentes quant à la gestion du BYOD, et commencent à se tourner vers le CYOD : les employés ont la possibilité de choisir leur terminal mobile de travail parmi ceux proposés par leur entreprise.

Mais est-ce vraiment une solution fiable ?
Le CYOD commence à remplacer le BYOD et est l'un des phénomènes sur lesquels il faut compter dans les années à venir. Avec le CYOD, les terminaux sont paramétrés, approuvés et intégrés à l'entreprise. La DSI s'évite donc tout problème lié à la législation, à la protection des données ou à des difficultés d'homogénéisation de connexion au réseau interne.

Lire la suite »

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo