Budget IT : des budgets en hausse et des applications en priorité

Dans un contexte économique encore incertain, et alors que les préoccupations des décideurs restent très orientées vers la maitrise des coûts et le ROI, la pression jusque-là exercée sur les dépenses IT des entreprises semble enfin s'alléger.

Budget ITDans le cadre d'une étude réalisée par Aastra, a Mitel Company, éditeur de solutions de communications d'entreprise, Keyyo, opérateur de téléphonie sur IP pour les entreprises et NetMediaEurope, 1er réseau de sites de presse IT B to B, les prévisions des entreprises en termes de dépenses IT sur 2014 sont révélées. Quelles sont leurs priorités ? Leurs principaux axes de réduction de dépenses ? Les entreprises privées investissent-elles plus que les organismes publics ? Petites et grandes structures ont-elles les mêmes priorités ?


Une stabilisation voire une hausse des dépenses
Contrairement à l'année dernière très marquée par la contraction des budgets IT, 2014 s'annonce comme l'année de la stabilisation. Cette volonté est très marquée chez les entreprises de 100 à 500 employés, avec 67% d'entre elles souhaitant stabiliser le budget IT. Les entreprises de plus de 500 employés présentent globalement la même volonté bien que plus nuancée (43%).
Sur le plan sectoriel, la pression se relâche aussi de plus en plus. Entreprises publiques et privées aspirent les unes comme les autres à la stabilisation de leurs budgets. A cette image, la part d'entreprises du secteur public souhaitant stabiliser ses dépenses double et passe de 26% à 50%. Côté privé, on observe une augmentation toute aussi significative : 56% des répondants marquent leur volonté de maintenir leur niveau de dépenses IT, contre 41% en 2013.

Lire la suite »

Abonnez vous à notre Newsletter



Soyez visible des recruteurs

Déposez votre CV !

Partagez ce contenu

Partager Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo