Recevez les offres d'emploi par email- En savoir plus
Alertes 

LES 5 ETAPES CLES DE LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE


Vous êtes informaticien et vous souhaitez changer d’orientation dans votre secteur ? Vous n’êtes pas encore informaticien et vous êtes attiré par les métiers de l’informatique ? Pas d’inquiétude, il n’est jamais trop tard pour commencer un processus de reconversion professionnelle.

L’informatique est un secteur qui accueille chaque année nombre de nouveaux informaticiens et notamment issus d’une reconversion professionnelle. Avec un taux de renouvellement de sa population trois fois supérieur à la moyenne française* l’informatique compte près de 40% de non informaticiens dans ses nouvelles recrues. Alors si vous aussi, vous pensez vous reconvertir ou changer d’orientation, voici 5 étapes clés pour réussir.


1)    Se poser les bonnes questions

Changer de métier ou d’orientation n’est pas anodin. Il faut donc être réellement certain et lucide face aux raisons qui nous poussent à faire ce choix. Ainsi, il n’est pas question qu’une reconversion professionnelle soit inconsciemment motivée par une mésentente avec son supérieur. Pour faire le point, faites un tour d’horizon de votre état d’esprit en vous questionnant : « Pourquoi est-ce-que je veux changer de métier ? », « Suis-je motivé pour aller au bout malgré les difficultés ? », « Qu’est ce qui est important pour moi dans ma carrière ? », « Suis-je soutenu par mes proches ? »…


2)    Faire une étude de marché

Une fois que vous aurez fait le point sur votre motivation, l’heure est à la précision de votre choix de reconversion. Pour cela, une petite étude de marché s’impose ; Quelles sont les entreprises du secteur ? Quelles sont les compétences demandées ? Quelles sont les formations pour accéder à tel ou tel métier ?...« Une personne qui souhaite se reconvertir dans l’informatique, doit s’informer sur le secteur et choisir de préférence les domaines dans lesquels il y aura des débouchés. En effet, se spécialiser dans le Cobol qui est une ancienne technologie n’aura pas les mêmes conséquences que se former à Java J2ee qui est aujourd’hui très en vogue.  Du côté des domaines, l’industrie et la bancassurance sont actuellement très dynamiques tout comme les métiers du consulting. », souligne Alexandre Xiradakis, Directeur Marketing et Communication du site Lesjeudis.com.

3)    Construire son projet

Si la reconversion professionnelle suppose un état des lieux du marché, elle impose aussi une remise en question de ses propres compétences.  Il est en effet nécessaire que vous sachiez exactement où vous vous situez par rapport au marché et quel chemin il vous reste à parcourir pour accéder au métier que vous convoitez. « Le bilan de compétences est le moyen de plus efficace et le plus fiable pour savoir ce que l’on vaut sur le marché. Il consiste à évaluer les acquis professionnels, les motivations, et aspirations d’un candidat via des tests en ligne ou des entretiens avec des spécialistes des RH. », explique Alexandre Xiradakis, Directeur Marketing et Communication du site Lesjeudis.com. Le bilan de compétence permettra de vous conforter dans votre choix de reconversion ou le cas échéant de le réviser en fonction des résultats. « La certification, est également un atout qui donnera une valeur ajoutée au CV de l’informaticien pour les recruteurs. », ajoute Alexandre Xiradakis.


4)    Se surestimer

Gardez à l’esprit que la reconversion professionnelle se prépare et il n’est pas question de s’y lancer tête baissée. Ce n’est pas parce que vous avez lu tous les manuels sur le développement C#, que vous savez pour autant tout faire. De même, lorsque vous commencerez dans votre nouveau poste, ne soyez pas surpris si vous finissez le mois avec une paye de débutant. Malgré vos 40 ans bien sonnés, vous devez acquérir une nouvelle expérience métier ! Restez humble faites vous accompagner par des organismes de formation tels que l’AFCEPF qui vous permettront de conforter vos acquis par une pratique professionnelle.


5)    Ne pas voir les difficultés


Enfin, n’oubliez pas que la reconversion professionnelle est une étape cruciale qui va déterminer votre future carrière. Il faut donc prendre tous les paramètres en considération et même les moins agréables. Changer de métier ou d’orientation suppose outre un apport financier, une  motivation sans faille et une maturité pour sans cesse se remettre en question. Votre talent fera le reste !


* renouvellement des actifs de 2,6 % en moyenne contre 7,1% pour l’informatique selon une étude de l’Association Nationale des Informaticiens de France


Dernière mise à jour: 26/10/2009 - 11:14 AM